Axes de recherche

        • Développement psychomoteur des habiletés du Soi pour favoriser de meilleures conditions d’apprentissage scolaire au primaire chez les enfants ayant des troubles pédopsychiatriques, tels le trouble déficitaire de l’attention a/s hyperactivité (TDAH), le trouble d’adaptation ou le trouble de l’apprentissage, et des difficultés à gérer leurs émotions et le stress de performance.
        • Développement d’un cadre théorique basé sur les neurosciences et la psychomotricité pour mieux différencier les problématiques comportementales de gestion émotionnelles et les indices comportementaux du TDAH.

Exploration d’outils de développement psychomoteur favorisant de meilleures conditions d’apprentissage au primaire chez les enfants ayant un TDAH ou des difficultés à gérer leurs émotions.

Description

Exploration d'outils de développement psychomoteur chez les enfants du primaire

Les troubles en santé mentale et les difficultés d’apprentissage sont de plus en plus fréquemment observables chez les enfants et les adolescents et seraient des sources de décrochage scolaire importantes. S’inspirant des modèles d’intervention psychomotrice (Europe) et psychocorporelle (Californie), une 1ère étude (pré-exploratoire) visait à vérifier l’utilité d’une approche d’intervention psychothérapeutique auprès d’enfants du primaire en grandes difficultés. Les résultats ont notamment montré une réduction des comportements d’hyperactivité et d’inattention, ainsi qu’une meilleure disponibilité à l’apprentissage. Une 2e étude (exploratoire) s’est déroulée avec des petits groupes d’enfants afin de mettre au point des outils d’intervention adaptés aux enfants du primaire et des indicateurs d’évolution comportementale valides (supervision de M. Thibault et J. Bussières). Actuellement, nous menons une 3e étude (préliminaire) pour déterminer la pertinence d’indicateurs quantitatifs pour mesurer l’impact de ces approches dans le cadre scolaire, auprès de 100 enfants d’écoles du Lac St-Jean. Enfin, une 4e étude (longitudinale) sera menée à partir de 2011 à 2018 où une cohorte d’enfants sera suivie de la maternelle à la fin du primaire de manière à observer la qualité du développement émotionnel des enfants et leur disponibilité à l’apprentissage scolaire.

Cette recherche permettra d’améliorer la qualité du développement des enfants en milieu scolaire et la pratique psychothérapeutique auprès des enfants. Elle alimente aussi la réflexion sur les logiques de fonctionnement des différents systèmes (santé, école et famille) et le contenu de livres ou d'articles scientifiques, ainsi que des formations proposées aux différents professionnels.

Validation d'un programme de psychomotricité

Les enfants qui ont développé des comportements dérangeant leur entourage, qui ont des difficultés d’apprentissages ou qui sont suspectés d'avoir des déficits neuropsychologiques, remettent en question nos moyens d’intervenir pour les aider à se développer, à rencontrer les exigences scolaires et à s’engager pleinement dans leur vie. Pour les aider ces enfants à réussir leur vie, il y a actuellement deux perspectives. L’une d’elle considère leurs difficultés comme des « handicaps » permanents et préconisent la prescription de psychotropes pour faciliter leur intégration sociale. L’autre perspective envisage ces difficultés comme des enjeux de développement et mise à la fois sur la plasticité neuronale et sur l’importance de milieux adaptés pour favoriser le développement de leurs habiletés et des stratégies essentielles aux apprentissages scolaire. Ainsi, il devient possible de proposer des interventions de type éducatif, voire rééducatif, pour aider les enfants à franchir le mieux possible les différentes étapes de leur développement et accroître leur disponibilité aux apprentissages scolaires.

Ainsi, même si elle n’est pas encore aussi bien documentée que celle proposée par la recherche pharmacologique, l’expérience de la psychomotricité s’étoffe depuis plus de 50 ans, notamment en France et en Belgique. Sur cette base, deux groupes ont exploré ces outils dans le cadre scolaire québécois. D’une part, le Tandem de recherche en éducation et en formation des intervenants auprès des enfants (TREFIE) et la Commission scolaire du Lac St-Jean (CSLSJ) ont progressivement installé des lieux dans toutes leurs écoles et les enfants de 4 à 7 ans peuvent bénéficier de séances de psychomotricité avec leur groupe classe et, dans certains cas, en petits groupes. D’autre part, l’Institut du développement de l’enfant et de la famille (IDEF), en collaboration avec l’Institut de psychothérapie corporelle (IPCI) ont développé des activités permettant dorénavant de proposer un programme de psychomotricité aux enfants de 6 à 12 ans. Les résultats empiriques de ces deux groupes ont montré des résultats très encourageants, les enfants y développent des outils qui leur permettent de mieux gérer leurs émotions, de mieux maîtriser leur corps (orientation spatiotemporelle et motricité fine) et d’être plus disponibles à l’apprentissage.

Dès lors, ce projet de recherche vise à déterminer des indicateurs et à valider quantitativement les programmes de psychomotricités implantés comme moyens pour favoriser le développement global de l’enfant et faciliter ainsi sa réussite éducative. D’abord, une étude exploratoire vise la validation d'indicateurs qui permettront de quantifier l’apport des outils de développement psychomoteur chez les enfants. Ensuite, une étude longitudinale sera mise en place, de la maternelle à la sixième année primaire, de manière à suivre une cohorte d’élèves et vérifier la pertinence de la psychomotricité dans une perspective éducative et préventive des difficultés d’apprentissage et de développement des enfants.

Cette recherche contribue à alimenter la réflexion sur les logiques de fonctionnement des différents systèmes (santé et école) et le contenu de livres ou d'articles scientifiques, ainsi que des formations proposées aux différents professionnels.

 


Pour plus d'informations sur les recherches de l'IDEF, communiquez avec nous : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Go to top