13925879 10208135260393944 5945730191823064117 oJolan, mon gars... Tu viens de passer une année difficile. En maternelle, tu as tellement été choyé par les interventions fermes et bienveillantes de Madame C. Elle a su si bien t’accueillir et t’accompagner pour ton entrée à l’école.

Malheureusement, tu as vécu l’inverse durant ta 1ère année primaire. Sache que cela arrive de rencontrer des personnes en grande détresse, tellement qu’elles ne voient pas qu’elles bousculent bien tristement la vie des autres.

Plein d’autres enfants vivent des expériences comme la tienne. Parfois, ce sont les parents qui sont en détresse. Parfois, ce sont les intervenants. La vie peut parfois être difficile. Dure.

En même temps, j’ai envie de te parler de ce que tu as reçu de beau dans ta vie. Envie de te dire que dans toute situation compliquée, il y a la possibilité de s’en sortir. Qu’il y a de l’espoir. Et que, du haut de tes sept ans, tu as aussi la capacité de choisir la manière dont tu vas vivre et tu vas réagir à ce qui est plus triste.

Sache que, du fond de mon cœur, je t’aime mon Grand ! Sache aussi que ta maman, ton frère et ta sœur, ainsi que notre entourage, sont plein de douceurs pour toi. Que nous sommes présents.

Sache enfin qu’il y a eu, et qu’il y aura encore, sur ta route des éducatrices et des enseignants extraordinaires. Ils t’offriront certainement le meilleur d’eux-mêmes pour te guider et pour compléter ce que nous te proposons à la maison.

Tu sais, mon garçon, je suis fier de toi.

Je t’ai vu grandir dans l’adversité.

Je t’ai vu apprendre à développer ton discernement.

Je t’ai vu construire ton estime de soi, malgré la distorsion des reflets que tu as reçus tout au long de cette année.

Tu as su garder ta générosité, tout en améliorant la qualité de tes interactions avec autrui.

Quand on rencontre un écueil, le tout est de l’utiliser pour grandir et devenir meilleur.

Plus tard, nous comprendrons peut-être le sens de ce que tu as vécu. Ce sera toutefois à toi de construire la signification de tout cela pour donner une direction à ta vie dans le respect de qui tu es, tout en étant indulgent envers les autres. Nous serons témoins de tes choix. Nous serons là, si tu trébuches. Nous serons heureux de te voir développer tout ton potentiel et offrir le meilleur de toi. 

Ton père qui t'aime tendrement.

NB. J'ai une pensée pleine de tendresse pour Éric Pettersen, le papa de Kim... 

Go to top